Éducation aux Arts et à la Culture

Rétrospective 2016


En 2016, nous nous sommes rapprochés du Théâtre de Privas pour écrire ensemble une aventure autour de la parole et la proposer aux enfants, adolescents, habitants du territoire. Nous avons composé une partition à plusieurs voix nourrie de disciplines variées, de rencontres avec des artistes en recherche, en création.
Enseignants, animateurs, élèves, artistes, associations, habitants, le centre aéré « Les copains d’abord », le Repère, l’EHPAD ont donné de la force et du corps à la réalisation de nombreuses actions.

Vocal 26 et le groupe Chtriky sont également intervenus auprès des écoles de Silhac , et de St-Jean-Chambre et auprès du Repère sur l’écriture de chansons.
A travers des photos, vidéos, extraits sonores, textes… nous vous proposons de vous balader dans ce parcours artistique (phases de recherche et de restitutions) qui a jeté les bases du projet 2017 autour de l’animation, l’illustration….

A tout moment vous pouvez vous référer à l’aide disponible dans le menu à droite de l’écran via le bouton 

«Tais-toi, je t'aime»

 

Sébastien Joanniez (auteur, comédien…) et Laura Tejada Martin (Chanteuse, musicienne) lèveront le rideau le 2 juin à l’espace culturel Louis Nodon sur leur spectacle « Tais-toi, je t’aime ».

Leur démarche artistique est singulière : construire un spectacle en partageant des étapes de création avec les adolescents ardéchois sur plusieurs temps de résidence. Des mois de recherches, une rencontre artistique entre deux personnes qui tâtonnent, se découvrent, inventent sur le plateau, recueillent les ressentis et les retours des jeunes, des enseignants, des animateurs.

50 élèves de 3ème du collège Pierre Delarbre ont participé à ce récit théâtral et musical. M. Marciliac, professeur de Français a préparé la venue de ces deux artistes à travers la lecture, l’étude de nombreux ouvrages « jeunesse» de cet auteur.

C’est cette belle histoire que vous allez découvrir en images, son, vidéos… Merci aux élèves, aux enseignants, aux artistes

«Tais-toi, je t'aime» en audio et en images

 

Sébastien et Laura ont d’abord accueilli les élèves à l’espace culturel et les ont retrouvés sur d’autres temps au collège.

Ils ont écouté, vécus ensemble une escale de cette création, ont participé à des ateliers d’écriture, de chant, de rythmes…

 

Témoignage de M.Marciliac :

Comment la poésie invite-t-elle à regarder le monde ?

Telle est l’une des questions que les nouveaux programmes posent aux élèves de 3ème. Il m’a semblé judicieux de programmer la séquence sur les « Visions poétiques du monde » au moment de la venue d’un typographe traditionnel, éditeur de poètes, de la chanteuse Laura Tejeda et de Sébastien Joanniez, auteur à la fois ancré dans la réalité mais dont l’imaginaire et l’écriture sont d’une grande liberté.

Comme beaucoup d’enseignants, je suis sans cesse confronté dans mes classes aux inhibitions de certains élèves, dès que je leur propose une activité orale, poétique ou théâtrale, réclamant de la créativité et de la confiance en soi. Il s’agit pour moi de leur apprendre à gagner ou à regagner une assurance, qu’ils ont tendance à perdre au cours de leur adolescence.

Les ateliers d’écriture, de chant, d’expérimentations musicales et théâtrales m’ont donc autant enthousiasmé que les élèves car je les voyais goûter sans retenue le plaisir de la création libre avec un écrivain-acteur et une chanteuse eux-mêmes en pleine phase de création et de recherche.

Par ailleurs, mes élèves ayant étudié l’un des Calligrammes d’Apollinaire, je les ai trouvés très impliqués dans l’atelier d’imprimerie : ils ont pu vérifier combien la mise en page d’un texte pouvait être intimement liée à sa signification.
En somme, cette semaine passée hors de nos salles de classe habituelles a été une réussite.

«Tais-toi, je t'aime» en vidéos

Atelier de typographie


Les mots ont été ensuite couchés sur le papier, sur du feuillage…
par l’atelier du hanneton

 

Stéphane Langlois, typographe, s’est déplacé avec une presse, des lettres et a conçu avec les élèves de plusieurs classes des affichettes poétiques.

 

Écriture de Chansons avec le groupe Chtriky «Zèbre à trois»

Le groupe Chtriky (à travers Vocal 26 : une structure associative loi 1901 créée en 1994 qui gère les créations et les tournées d’artistes pour la plupart locaux) est intervenu sur l’élaboration du projet « festival solidaire » porté par le Repère (volet jeunesse du CIAS).

L’objectif était de créer un évènement avec des artistes, de mettre en scène les jeunes avec leurs textes, leurs propres chansons et de reverser les fonds à une association caritative. Il était évident dans le cadre de cette convention, d’accompagner la démarche portée par les adolescents et l’animateur, d’y apporter des compétences artistiques sous forme d’ateliers.
Pour se faire, les artistes sont intervenus d’aout à décembre 2016 auprès de 15 adolescents, sur plusieurs temps avec divers groupes de jeunes.

Cet évènement n’a finalement pas abouti et très vite, nous nous sommes rapprochés de deux écoles qui n’avaient pas expérimenté l’écriture de chansons. Les enseignantes étaient curieuses de pratiquer cet exercice avec leurs élèves.

Les écoles de Saint-Jean-Chambre et de Silhac ont donc bénéficié de cette présence artistique et l’ensemble de ces ateliers a donné lieu à une restitution le 16 décembre 2016.
Nous vous proposons un retour en images, de découvrir les textes écrits par les enfants…..avec un spectacle jeune public exigeant et des sourires, encore des sourires…

Les zèbres en images

 

Textes écrits par les jeunes zèbres

Contes & voix

 

Le Conte ouvre à l’imagination, pose un regard sur la réalité par le biais du merveilleux ou du fantastique. Une prise de parole, une tradition orale qui existe sans doute depuis aussi longtemps que la pensée imaginaire de l’homme.

Le Théâtre de Privas proposait en 2016, aux enfants ardéchois le spectacle « le miroir et le coquelicot » (Compagnie Raymond et merveilles) avec «  sorties d’artistes ». Nous avons donc choisi de travailler ensemble sur cette discipline en amont de la représentation qui a eu lieu le 10 novembre dernier et de l’ouvrir à toutes les écoles et aux habitants.

Nous vous proposons de parcourir ce moment intense, cet apprentissage avec de nouveaux outils dans les bagages des stagiaires, artistes, enfants et enseignants…
Merci à tous.

«Le miroir et le coquelicot»

Le jeudi 10 novembre le spectacle « le miroir et le coquelicot »  proposé dans le cadre de sorties d’artistes (par le Théâtre de Privas) et la Communauté d’Agglomération Privas Centre Ardèche a été présenté aux enfants (2 séances regroupant les écoles du territoire).

Raymond, enfant solitaire se raconte une histoire chaque soir ou plutôt, invente pour son doudou, un feuilleton qui met en scène Hortense la souris, gardienne des nuits de Georges le géant. Une fable aux nombreux rebondissements où n’est pas peureux celui qu’on croit. Une histoire à tiroirs où au fil des nuits, des jours, l’histoire de Raymond, avance, elle aussi…

Les ateliers en images

 

Marion Cordier et Guy Prunier sont intervenus dans plusieurs classes puis hors temps scolaire avec « les copains d’abord » à l’EHPAD dès le mois d’octobre.

Premier constat : le conte c’est merveilleux.

Deuxième constat : comment aller plus loin ?

Un week-end sur ce thème était une évidence.

Les ateliers en images

 

 

Les 26 et 27 novembre 2016, Yannick Jaulin et Samuel Ribeyron ont rejoint cette aventure.

Du conte, des contes, une illustration en direct de l’ouvrage « la papote », une rencontre habitants et conteurs autour du Mokiroule (librairie ambulante).

Un programme de 13 courts métrages orchestré par l’association Ecran Village.

Stage conte pour les adultes

 

Le 27 novembre Guy Prunier et Marion Cordier ont animé un stage « Conte et voix » à destination des habitants.

17 personnes ont travaillé à partir d’un panier rempli de contes à lire, à mimer, « le petit chaperon rouge » revisité sous plusieurs angles…

Des jeux à partir de phrases qui guident la façon d’interpréter un conte / mémoriser et livrer à sa manière ce que l’on a retenu / partir d’images et inventer le décor de l’histoire….